Vainqueur minimaliste, jeudi, du Chili (1-0), l’Argentine croyait s’être enfin relancée vers la qualification pour la Coupe du monde 2018. Las, la journée de mardi a tourné au cauchemar, la Fifa sanctionnant tout d’abord Lionel Messi de quatre matches de suspension pour ses insultes proférées contre le juge de ligne face à la Roja puis se montrant incapable de prendre le meilleur sur la modeste Bolivie. Ils sont des joueurs populaires parmi les fans, beaucoup de fans qui comme eux porterait un maillot de foot pas cher pour jouer au football.

On pouvait certes s’y attendre tant l’Argentine n’est que l’ombre d’elle-même sans son maître à jouer ou lorsqu’elle évolue à La Paz et ses 3650 mètres d’altitude, où elle n’a plus gagné depuis douze ans. Maillots Argentine sont aimés par les fans.

 

Et que dire du deuxième but inscrit par Marcelo Moreno peu après le retour des vestiaires (52e), l’arrière-garde argentine se faisant tout d’abord déborder côté gauche puis laissant le temps au Brésilien d’origine de contrôler dans les six-mètres avant de fusiller le portier de Manchester United.